panthéon


panthéon

panthéon [ pɑ̃teɔ̃ ] n. m.
• 1491; lat. Pantheon; gr. Pantheion, de pan- et theos « dieu »
1Antiq. Temple consacré à tous les dieux.
Ensemble des divinités d'une mythologie, d'une religion polythéiste.
2Monument consacré à la mémoire des grands hommes d'une nation.
3Ensemble de personnages célèbres. Le panthéon littéraire. « mon nom restera au panthéon de l'histoire » (Danton).

panthéon nom masculin (latin Pantheum, du grec Pantheion) Temple que les Grecs et les Romains consacraient à tous les dieux. Monument national où l'on dépose les restes de ceux qui ont illustré la patrie. Ensemble de tous les dieux de telle ou telle religion polythéiste : Le panthéon védique. En Espagne, nom donné à certaines nécropoles royales.

Panthéon
monument de Paris commencé en 1764 par Germain Soufflot (1713 - 1780), terminé en 1812. En 1791, la Constituante fit de cette église un temple destiné à recevoir les cendres des grands hommes.
————————
Panthéon
temple de Rome situé au milieu du Champ de Mars; achevé par Agrippa en 27 av. J.-C., brûlé en 80 apr. J.-C., reconstruit; consacré au culte de tous les dieux. En 609, le pape Boniface IV en fit une église.
————————
Panthéon
n. m.
d1./d Ensemble des dieux d'une mythologie, d'une religion. Le panthéon égyptien. Le panthéon du brahmanisme.
d2./d Monument à la mémoire des grands hommes d'un pays.

⇒PANTHÉON, subst. masc.
A.HIST. Temple dédié par les Anciens, notamment les Grecs et les Romains, à l'ensemble de leurs dieux. Le Panthéon d'Athènes, construit sous Adrien et dont rien n'a subsisté, était remarquable par ses cent vingt colonnes de marbre précieux (Lar. 20e).
En partic. Le Panthéon (de Rome). Temple circulaire et surmonté d'un dôme, bâti par Agrippa. Dans la première [la ville des vivans], qui couvre l'ancien champ de Mars, vous distinguez les colonnes Trajane et Antonine, la rotonde du Panthéon, et l'édifice le plus hardi du monde moderne, le dôme de Saint-Pierre (MICHELET, Hist. romaine, t.1, 1831, p.4):
1. Oswald et Corinne allèrent d'abord au Panthéon, qu'on appelle aujourd'hui Ste-Marie de la Rotonde. Partout en Italie le catholicisme a hérité du paganisme; mais le Panthéon est le seul temple antique à Rome qui soit conservé tout entier, le seul où l'on puisse remarquer dans son ensemble la beauté de l'architecture des anciens, et le caractère particulier de leur culte.
STAËL, Corinne, t.1, 1807, p.150.
P. méton. Ensemble des dieux d'une religion polythéiste. Le panthéon égyptien, grec, védique. On ne peut (...) conclure que le dieu ainsi nommé [Jahou ou Jahvé] appartenait au panthéon babylonien (Théol. cath. t.4, 1 1920, p.961). La guerre devenait une lutte entre divinités rivales. Celles-ci pouvaient d'ailleurs se réconcilier, les dieux du peuple subjugué entrant alors dans le panthéon du vainqueur (BERGSON, Deux sources, 1932, p.204).
B.P. anal. [Dans certains pays] Monument destiné à recevoir les restes des hommes illustres. En Espagne, le terme de «panthéon» s'applique à certaines nécropoles royales (...). À l'Escorial, dans le «Panthéon des rois» aménagé sous l'église, reposent la plupart des anciens souverains d'Espagne (Lar. encyclop.).
En partic. Le Panthéon (de Paris). Monument à dôme et à colonnade, primitivement église catholique dédiée à sainte Geneviève. La trilogie des monuments c'est l'Arc-de-Triomphe, le Panthéon et les Invalides (PÉGUY, V.-M., comte Hugo, 1910, p.772):
2. Plus rien de la capitale ne m'était inconnu. Plus rien de ce qui est valable. Restaient bien quelques musées et surtout quelques églises secondaires, mais nous n'avions pas le temps d'arpenter leurs dalles. Restait aussi le Panthéon, mais, depuis que la gauche y fait enterrer ses grands hommes, on ne peut plus décemment le considérer comme un monument national.
H. BAZIN, Vipère, 1948, p.219.
P. plaisant. Né entre deux pages d'un lexique, n'ayant, tout enfant, connu en fait de promenade et de jardin que le docte jardin des racines grecques, nourri de grec, huilé de grec, Philoxène avec son nom grec semblait positivement destiné à se voir inscrit sur le marbre, à côté des Egger et des Estienne, dans le panthéon des hellénisants (A. DAUDET, Trente ans Paris, 1888, p.102).
C.Au fig. Ensemble de personnages qui se sont illustrés dans un domaine ou l'autre et qui demeurent dans la mémoire individuelle ou collective. Le panthéon des grands hommes (QUILLET 1965). Le panthéon de la musique (Hachette 1980). Sur la table est ce livre où Dieu se fait visible, La légende des saints, seul et vrai panthéon (HUGO, Rayons ombres, 1840, p.1039). Danton avait dit: «Mon nom est inscrit au panthéon de l'histoire!» (ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t.2, 1870, p.310). Comme je ne connais rien de plus divin que le sacrifice de soi-même, le Christ a sa place dans mon Panthéon (MÉNARD, Rêv. païen, 1876, p.82).
REM. 1. Panthéoniser, verbe trans., p. plaisant. Mettre au Panthéon (v. supra B). Gardons-nous de Panthéoniser à la légère; nous ne devons plus idolâtrer (MERCIER Néol. 1801, p.166). J'ajoutai que ce qui m'attire et me retient, ce ne sont pas les mouvements classés, les hommes panthéonisés, mais les forces en gestation et les individus surgissant (J.-R. BLOCH, Dest. du S., 1931, p.170). 2. Panthéonesque, adj., p. plaisant. Relatif au Panthéon. Je m'étonne qu'ils [Louis Martin et Henry Bérenger] aient essayé, comme auteur et rapporteur, de nous faire tomber dans cette proposition panthéonesque [le transfert de Diderot] (BARRÈS, Maîtres, 1923, p.175).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1488 «temple consacré à tous les dieux, dans l'ancienne Rome» (La Mer des Histoires, II, 84b, édit. 1491 ds Rom. Forsch. t.32, p.120); 2. 1792 «à Paris, édifice où sont déposés les restes des hommes illustres» (Décret du 12 septembre ds J. B. DUVERGIER, Collection des lois, t.4, p.445); 3. 1797 «ensemble des dieux ou personnages mythologiques d'une nation» (CHATEAUBR., Essai Révol., t.2, p.306). Empr. au lat. Pantheum «temple consacré à tous les dieux», gr. (du neutre de «commun à tous les dieux», v. panthée). Fréq. abs. littér.:318. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 503, b) 674; XXes.: a) 395, b) 323. Bbg. RANFT 1908, p.101.

panthéon [pɑ̃teɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1491; lat. Pantheon, grec Pantheion, de pan « tout », et theos « dieu ».
1 Antiq. grecque et rom. Temple consacré à tous les dieux (→ par métaphore Babel, cit. 4).
Par métonymie. Ensemble des divinités d'une mythologie, d'une religion polythéiste. Dieu.
1 Parfois on essaya de renouveler les vieux personnages du Panthéon romain en leur infusant le sang du mysticisme oriental.
Daniel-Rops, le Peuple de la Bible, IV, II.
2 Monument consacré à la mémoire des grands hommes d'une nation. || Le Panthéon de Paris, et, absolt, le Panthéon.
Par métaphore :
2 Je me suis fait peu à peu une petite galerie de génies familiers, un panthéon portatif composé d'hommes-éclairs. J'accorde la préférence aux héros impétueux, aux génies de primesaut (…) La contemplation de ces surhommes est aussi tonique que l'audition d'une marche militaire.
Paul Morand, l'Homme pressé, I, IX.
3 Ensemble de personnages célèbres, considérés comme formant un grand corps. || Le Panthéon littéraire (Académie).
Consécration, immortalité (conférée par une instance humaine).
3 (…) mon nom restera au panthéon de l'histoire.
Danton, cité par Michelet, Hist. de la Révolution franç., XVII, VI.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pantheon — Pantheon …   Deutsch Wörterbuch

  • Pantheon I — Выступление на J …   Википедия

  • Pantheon — (from Greek Πάνθειον [http://www.perseus.tufts.edu/cgi bin/ptext?doc=Perseus%3Atext%3A1999.04.0057%3Aentry%3D%2377433] pantheion , literally a temple of all gods ) may refer to: *Pantheon (gods), a word used to describe the set of gods of a… …   Wikipedia

  • Panthéon — Pantheon / Panthéon (von griechisch παν pan „alles“ und θεός theós „Gott“) steht für: Pantheon, ein allen Göttern geweihtes Heiligtum Pantheon (Rom), das einzige gut erhaltene Pantheon als Bauwerk in Rom Pantheon (El Escorial), die Krypta unter… …   Deutsch Wikipedia

  • Pantheon — Panthéon Pour les articles homonymes, voir Panthéon (homonymie). Le Panthéon est un temple que les Grecs et les Romains consacraient à certains de leurs dieux, par exemple le Panthéon de Rome, dédié à tous les dieux. Ce terme désigne aussi l… …   Wikipédia en Français

  • Pantheon — (von altgriechisch πᾶν pān „alles“ und θεός theós „Gott“) ist der antike Name für ein allen Göttern geweihtes Heiligtum. Diese Vorstellung stammt aus dem Umfeld der sumerischen, griechischen und manichäischen Mythologie und wird bald mit einem… …   Deutsch Wikipedia

  • Pantheon — (Маратокампос,Греция) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: Ormos Marathokambou, Марат …   Каталог отелей

  • Pantheon — (Кос,Греция) Категория отеля: Адрес: 14, Irodotou & Bouboulinas str., Кос, 85300, Греция …   Каталог отелей

  • Pantheon — (Агиос Иоаннис,Греция) Категория отеля: Адрес: Agios Ioannis, Агиос Иоаннис, 37012, Греция …   Каталог отелей

  • Pantheon — Pan*the on, n. [L. pantheon, pantheum, Gr. pa nqeion (sc. iero n), fr. pa nqeios of all gods; pa^s, pa^n, all + qe os a god: cf. F. panth[ e]on. See {Pan }, and {Theism}.] 1. A temple dedicated to all the gods; especially, the building so called… …   The Collaborative International Dictionary of English